Make your own free website on Tripod.com








Bousille et les justes

Enfin la vie de Gratien Gélinas!













accueil | auteur | pièce | époque | Histoire du théâtre québécois | bonus





gelinas.gif

Premier grand dramaturge québécois, Gratien Gélinas a profondément marqué l'inconscient collectif grâce à des oeuvres dramatiques au réalisme saisissant qui exprimaient avec une honnêteté désarmante les hauts et les bas du jeune peuple canadien-français. Né le 8 décembre 1909 à St-Tite en Mauricie, Gratien Gélinas voit son enfance bousculée par de nombreux déménagements ainsi que par le divorce de ses parents. Le bris du mariage étant rarissime et surtout condamné à cette époque, le jeune homme en intériorise une honte qui sera palpable dans son écriture future.  Désirant faire son cours classique, il sera freiné par le manque de ressources financières de sa modeste famille, ce qui l'éloignera pour un temps de sa vocation théâtrale. Malgré tout, à partir de 1928, il s'adonnera à sa passion théâtrale de façon semi-professionnelle. En 1934, Robert Choquette lui donne l'opportunité de faire partie de la distribution du radio-roman le Curé du village et, ainsi, de se faire remarquer à la fois du public et du milieu artistique. Quelques années plus tard, assurant les rôles de scripteur et de comédien pour une émission d'humour, Fridolin, un personnage de Gratien Gélinas, obtient un succès phénoménal.  À partir de là, la popularité de Gratien Gélinas prend de l’ampleur et laisse au théâtre québécois plusieurs chefs-d’œuvre.   Malheureusement, Gratien Gélinas meurt le 16 mars 1999 en laissant une profonde marque dans l'imaginaire collectif du Québec.